Email :
Mot de passe :

Forum officiel du jeu Droits Divins


Lien de l'ancien forum : http://droits-divins.foruml.biz/
Aller à la page : 1 - 2 -
Le forum officielLa prison provinciale[RP] Cellule de Donatien
Auteur [RP] Cellule de Donatien
ClaudeDuchesne
622 messages postés
(Classé 5e)
Posté le 17/07/2016 à 22:02    Sujet du message : [RP] Cellule de Donatien

Vendredi 13 mai 1656


L’arrivée à la prison s’était passé sans incident. Claude et Victorine connaissaient déjà les lieux et l’escortèrent jusqu’à sa cellule.

Le garde ouvrit la lourde porte de la cellule et fit entrer Donatien puis referma la porte en se plaçant devant celle-ci.

Les ordres avaient été exécutés et leur mission terminée.

__________________
Donatien
37 messages postés
(Classé 56e)
Posté le 18/07/2016 à 02:05    Sujet du message : [RP] Cellule de Donatien
Le voyage avait été silencieux, et rien n’était venu troubler ma méditation.
Mon pèlerinage était achevé, et pourtant ma marche se poursuivait selon un détour imprévu. Ce n’était pas une impasse, ni même un échec, mais simplement le déploiement de mon destin.
Les portes de la prison de Bourges s’ouvrirent et avalèrent aussitôt le prisonnier que j’étais devenu.
Le maréchal des logis et la brigadière me conduisirent à travers couloirs et escaliers jusqu’à une lourde porte de bois munie d’un guichet et devant laquelle un garde se tenait en faction.
Ce dernier ouvrit la porte et je m’avançai jusqu’au seuil.
Me tournant alors vers le maréchal des logis, je rompis le silence dans lequel je m’étais enveloppé durant tout le voyage:

Monsieur, je vous demande pardon, ainsi qu’à votre collègue brigadière, d’avoir perturbé la cérémonie de votre baptême en vous obligeant à remplir vos fonctions en un tel jour.
J’aimerais aussi formuler une requête. Pourriez-vous voir s’il est possible que l’on m’accorde de quoi écrire? Je vous en remercie.

J’entrai enfin dans le cachot obscur, et la lourde porte se referma derrière moi dans un bruit de gonds mal graissés, de verrous tirés et de clé tournant dans la grosse serrure.
Puis se fut à nouveau le silence précieux et protecteur.
Mes yeux s’habituèrent rapidement à la pénombre et je pus faire le tour de l’espace dans lequel j’étais confiné.
Il n’y avait de toute façon pas grand chose à voir. Un peu de paille à terre, un cruchon d’eau ébréché et à l’anse brisée, une étroite ouverture dans le haut du mur pour assurer un minimum de lumière.
Le spectacle me fit sourire en me rappelant l’inconfort autrement plus rude que j’avais connu en navigant sur les mers. Les fonds de cales emplis d’eau de mer et de rats n’offraient pas le luxe de ces quatre murs épais.
Je rassemblai rapidement un peu de la paille jonchant le sol pour constituer un semblant de paillasse et je m’étendis sur cette couche improvisée, afin de me reposer de cette longue journée.
Les yeux clos, une image me revint à l’esprit. L’abbesse avait pris mes mains dans les siennes. Ce geste signifiait beaucoup de choses.
Puis l’image fit place au sommeil réparateur.
ClaudeDuchesne
622 messages postés
(Classé 5e)
Posté le 18/07/2016 à 19:51    Sujet du message : [RP] Cellule de Donatien
Par mesure de sécurité, Claude et Victorine restèrent devant la porte de la cellule jusqu’à ce que Donatien entre et que la lourde porte se referme.

Donatien s’arrêta au seuil de la porte pour se tourner face à nous et brisa le silence en s’adressant à Claude qui fut d’abord surpris par sa courtoisie puis par sa demande.


Ce n’est rien, Sieur Donatien, les ordres sont les ordres et nous devons les exécuter, cérémonie ou pas et quant à votre requête, je vais voir ce que je peux faire mais je ne vous garantie rien. Le règlement intérieur étant très strict au sein de la prison.

Puis Claude se tourna vers le garde.

Garde, veuillez à ce que le prisonnier ait de quoi boire et manger.

A ces mots, ils remontèrent l’escalier des cellules du sous sol pour regagner rapidement la sortie afin d’évacuer au dehors, l’air vicié et oppressant de cet endroit.


__________________
Donatien
37 messages postés
(Classé 56e)
Posté le 22/07/2016 à 18:13    Sujet du message : [RP] Cellule de Donatien
(nuit du vendredi 13 au samedi 14 mai 1656)

...Seul le fanal de poupe brillait dans l’obscurité qui recouvrait encore la mer.
À l’est, le ciel avait tout juste commencé à prendre la teinte grisâtre qui permettait de situer la ligne d’horizon dans les dernières heures de la nuit.
Au sud, le navire espagnol, révélé par la lueur restée imprudemment allumée, ne pourrait pas nous voir avant au moins deux heures, ce qui nous laissait largement le temps de gagner sur lui.
Lorsqu’il nous remarquerait, il serait trop tard.
La manoeuvre d’abordage fut rapide.
Sabre à la main, je sautai avec mes hommes à bord du galion ennemi.
Des hordes de moines aux visages grimaçants nous assaillirent aussitôt.
Plus nous les massacrions, plus il en arrivait, descendant de la dunette et des hunes, ou jaillissant des écoutilles.
Ils arrivaient sur deux rangs, en procession, haches et rapières à la main, le capuchon de leur habit rabattu sur la tête.
L’un d’eux trancha un cordage qui libéra une poulie hâvraise en lui imprimant un mouvement de balancier.
Je reçus la poulie en pleine poitrine, tombai à la renverse et tentai de la saisir pour m’en débarrasser et me relever.
Mais celle-ci se mit à gigoter, à me griffer la poitrine et les mains...
Je me réveillai en sursaut.
À la pâle lueur qui tombait de l’ouverture pratiquée dans le haut du mur, je distinguai les yeux brillants d’un rat que j’avais instinctivement saisi entre mes mains.
L’animal s’était aventuré sur mon torse et se débattait pour se libérer de mon étreinte.
Je le laissai filer, plus amusé qu’autre chose par la manière dont mon rêve s’était greffé sur la perception inconsciente de la promenade du rongeur sur mon corps endormi.
N’ayant pour l’heure rien d’autre à faire, je tentai de me replonger dans le sommeil.
Donatien
37 messages postés
(Classé 56e)
Posté le 27/07/2016 à 01:47    Sujet du message : [RP] Cellule de Donatien
(samedi 14 mai 1656, matin)

La lueur du jour naissant avait progressivement chassé les ténèbres de la cellule en s’introduisant par l’étroite ouverture qui servait de lucarne.
Je n’avais pas vraiment réussi à me rendormir après le rêve de la nuit, non pas tant à cause du rat qui m’avait dérangé, ni de l’aspect fantomatique du songe, mais en raison des souvenirs qu’il avait réveillé.
Dès que le jour fut suffisamment avancé, je me mis debout et secouai la paille qui s’était accroché à mon vêtement élimé de pénitent.
Par miracle, le pichet ébréché contenait encore un peu d’une eau qui devait y être depuis un certain temps à en juger par sa couleur un peu trouble et par son goût saumâtre.
Puis je fis le tour de la cellule pour me familiariser avec ses particularités.
Il n’y avait pas grand chose à y admirer, mais c’était comme un navire qui révèle ses forces et ses faiblesses à mille petits détails qui échappent souvent au regard superficiel de celui que ne cherche qu’à combler les vides.
L’étroite lucarne ne me laissait voir directement qu’un mur nu, sans doute un mur d’enceinte, et un mince bandeau de ciel bleu.
J’observai l’angle étroit sous lequel les rayons du soleil matinal passaient par la lucarne, puis sa disparition rapide, ce qui me permis de me faire une idée sur l’orientation de mon cachot.
Je fis ensuite le tour des quatre murs, passant mes doigts sur les jointures des pierres, accrochant par endroit un peu du mortier qui s’effritait.
Dans un angle, au niveau du sol, je découvris l’ouverture par laquelle le rat avait dû se faufiler durant la nuit. Un trou trop étroit pour je puisse y introduire ma main entière, mais je pus en extraire cependant une petite roche qui allait me servir.
Je regardai les murs et choisis un endroit plus encrassé que les autres. Avec la petite roche, je traçai un bâton vertical. Je venais de commencer mon calendrier.
Donatien
37 messages postés
(Classé 56e)
Posté le 28/07/2016 à 20:22    Sujet du message : [RP] Cellule de Donatien
(samedi 14 mai 1656, vers midi)

Je n’avais aucune idée du temps qui avait pu s’écouler depuis le lever du jour, mais la luminosité qui provenait de la lucarne était intense et je supposai que le soleil devait être approximativement à son zénith.
Je m’étais plongé depuis un long moment dans le recueillement d’une méditation silencieuse, lorsque le bruit des verrous et de la serrure m’annonça une visite.
La lourde porte s’ouvrit et je vis entrer un garde bien charpenté, au visage fermé et inexpressif. Il tenait dans une main un panier d’osier et dans l’autre un seau d’eau.
Il m’observa un instant sans dire un seul mot, puis sortit du panier un pot de terre et une miche de pain qu’il déposa sur le sol.
Il déversa ensuite le contenu du seau dans le pichet ébréché, visant assez justement, mais répandant quand même de l’eau tout autour.
Je le regardai faire, plissant légèrement les yeux en le jaugeant.
C’était exactement le genre d’hommes que j’avais aimé avoir, jadis, comme bossemans ou comme quartier-maîtres. Des hommes qui agissaient avec précision et efficacité, sans perdre de temps à faire dans la finesse.
Ils n’avaient pas leur pareil pour stimuler les matelots, et le succès des courses en mer dépendaient d’eux pour une large part.
Sa tâche achevée, il tourna à nouveau son visage vers moi. Pas un muscle ne tressaillit.
Puis il se retira, refermant sur lui la porte du cachot.
Je pris alors le pot de terre qu’il avait apporté. Il contenait une soupe tiédasse et quelques légumes entiers.
Un festin, pour moi qui n’avait rien mangé depuis deux jours, hormis le biscuit offert la veille par l’abbesse de Saint-Satur.
Noah
2376 messages postés
(Classé 1er)
Posté le 31/07/2016 à 20:30    Sujet du message : [RP] Cellule de Donatien
Dimanche 15 Mai 1656

J’avais donné rendez vous à Claude pour interrogé Sieur Donatien à 10h.
J’arrive un peu plus tôt afin de faire conduire le prisonnier dans la salle appropriée.
Arrivé devant la cellule je me présente.


Bonjour Sieur Donatien, je suis Noah Dupuis, l’intendant de la justice et de la police.
Le Maréchal des logis de la ville de Bourges, Sieur Duchesne va venir nous rejoindre sous peu .
En attendant, deux gardes vont vous conduire en salle d’interrogatoire.


Je laisse un garde ouvrir la cellule puis les deux gardes conduisent Donatien dans la salle approprié.
Elle était petite avec juste une table rectangulaire et quatre chaise.
Les gardes laissa le prisonnier menotté et le fit asseoir sur une des chaises.
Je fais demander une carafe d’eau et trois verres en attendant la venue de Claude .

__________________
Réponse plus au moins rapide tout dépend de l’humeur du Forum ..
Donatien
37 messages postés
(Classé 56e)
Posté le 01/08/2016 à 00:28    Sujet du message : [RP] Cellule de Donatien
Je m’étais réveillé au son inhabituel de volées de cloches qui retentissaient un peu partout dans le lointain.
En traçant le deuxième trait sur ce qui me servait de calendrier mural, je réalisai que c’était dimanche et que les pascaliens étaient appelés par ces carillons retentissants à leur devoir du jour envers le Tout-Puissant et son prophète Pascal.
Je regardai les quatre murs entre lesquels ma messe dominicale allait se passer. Je n’avais que la prière et la méditation pour m’unir à ces frères lointains qui marchaient sans le savoir sur le même chemin que moi.
Ma prière fut interrompu par le bruit des verrous et de la serrure de la porte qui s’ouvrit sur une personne qui se présenta comme l’intendant de la justice et de la police.
Je saluai en retour celui qui allait vraisemblablement être mon principal interlocuteur.
J’ignorais quelle était l’étendue réelle de ses attributions et de ses pouvoirs en matière de justice, mais la stature de l’homme, son attitude à la fois courtoise et ferme, me fit pressentir que son opinion serait d’un grand poids dans la balance de la justice.

Monsieur, je vous présente mes respects.
Je vous oblige à travailler en un jour qui devrait être un repos pour tous.
Je vous prie de m’en excuser.

Entouré de deux gardes, je suivis l’intendant hors de la cellule, tout en réfléchissant à ce qu’il venait de me dire.
Un point me surprenait et méritait sans doute un petit éclaircissement que je demanderai en son temps.
L’intendant et les deux gardes me conduisirent dans une pièce aux dimensions étroites où l’on me fit asseoir en attendant le début de l’entretien.
ClaudeDuchesne
622 messages postés
(Classé 5e)
Posté le 01/08/2016 à 21:29    Sujet du message : [RP] Cellule de Donatien
Vers 10 heures, Claude se rendait à la Prison. Son chef lui avait demandé d’assister à l’interrogatoire de Sieur Donatien. Il se dirigea vers la salle prévue à cet effet et après avoir salué les deux gardes en faction devant la porte, il pénétra dans la pièce. Il salua son chef puis le prisonnier.

Bonjour Sieur Intendant, Sieur Donatien. Désolé Sieur Intendant pour ce léger retard, j’ai été retenu au bureau de la Maréchaussée afin de me faire remplacer pour l’interrogatoire.
__________________
Noah
2376 messages postés
(Classé 1er)
Posté le 02/08/2016 à 18:45    Sujet du message : [RP] Cellule de Donatien
En un jour de repos pour tous ? Je venais de me rappeler que l’on était dimanche ...
Mais pour moi ce jour est un jour comme un autre, étant loin d’être croyant.

Claude ne met pas longtemps avant de nous rejoindre.


Bonjour Sieur Duchesne, nous venions d’arriver ne vous inquiétez pas. Je lui souris puis je le laisse prendre place.

Je m’installe à mon tour, prenant de quoi écrire puis je regarde Donatien.

Etant donné que c’est Sieur Duchesne qui vous a arrêté, il est donc normal qu’il soit présent aujourd’hui
pour votre déposition. Sa présence sur les lieux pourrait être bénéfique pour cette déposition.

Quand êtes vous arrivé dans le Berry ?


Toujours aussi sérieux je poursuis ayant à mes côtés le rapport de Claude.


Vous avez commis trois crimes de sang sur des personnes d’église pour ensuite voler les biens de l’église.
Où et quand ont eu lieu ces crimes ? Et pourquoi ? Est ce juste pour voler les biens de l’église ?
Comptiez vous faire de même dans le Berry ? Ou même ailleurs ?


Je le regarde.

__________________
Réponse plus au moins rapide tout dépend de l’humeur du Forum ..
Donatien
37 messages postés
(Classé 56e)
Posté le 03/08/2016 à 02:43    Sujet du message : [RP] Cellule de Donatien
L’attente ne fut pas longue. J’étais à peine assis que le maréchal des logis entra à son tour dans la pièce. Je répondis à sa salutation:
Monsieur, je vous souhaite le bonjour.
J’avoue que je ne m’attendais pas à vous revoir si rapidement après les événements de vendredi.

Je pensais tout autant à mon arrestation qu’à la cérémonie du baptême que nous avions suivie le même jour. Le maréchal des logis était le premier de mes nouveaux coreligionnaires que je revoyais.
Les deux hommes s’installèrent de l’autre côté de la table, en me faisant face. L’intendant avait de quoi écrire et semblait devoir faire par lui-même office de greffier.
Il commença par justifier la présence du maréchal des logis à cet entretien, puis les questions commencèrent sans transition, posées avec sérieux et professionnalisme.
Je les écoutai attentivement, prenant le temps de les laisser entrer dans mon esprit, comme s’il s’agissait de propos essentiels ou vitaux pour mon existence.
Mon attention intérieure ne se portait pas principalement sur le contenu de ces questions. Je m’attendais à ce qu’elles soient posées à un moment ou à un autre.
Mon intérêt se situait davantage sur la façon dont l’intendant les formulait. Le choix, l’ordre et le rythme des questions, leur enchaînement et leur développement, ou les ruptures, disaient quelque chose de la méthode personnelle de l’interrogateur.
J’apprenais de cette manière à le connaître autant qu’il allait apprendre à me connaître également, bien que par des moyens différents et, d’une certaine manière, avec des armes inégales mais aussi têtues les unes que les autres.
Il avait celles de la police et de la justice. J’avais celle des faits.

Monsieur, je vais répondre à toutes vos questions, n’ayez crainte.
J’aimerais cependant au préalable, si vous me le permettez, vous demander un éclaircissement sur un point qui pourrait avoir de l’importance pour le bon déroulement de la justice.

La vie m’avait appris un certain nombre de choses au sujet de la justice, et l’expérience de l’avant-veille m’avait encore instruit. Je voulais autant que possible éviter de créer à nouveau une situation ambigüe.
Et je voulais aussi mettre à l’épreuve mon intuition.
Noah
2376 messages postés
(Classé 1er)
Posté le 04/08/2016 à 14:17    Sujet du message : [RP] Cellule de Donatien
Je regarde l’homme perplexe.

Nous vous écoutons ? Quel éclaircissement voulez vous?

J’étais certes l’intendant de la justice et de la police, mais niveau justice c’était surtout Wesley qui gérait ce côté ..

__________________
Réponse plus au moins rapide tout dépend de l’humeur du Forum ..
Donatien
37 messages postés
(Classé 56e)
Posté le 05/08/2016 à 20:36    Sujet du message : [RP] Cellule de Donatien
Je crus percevoir une certaine perplexité dans le regard de l’intendant. Peut-être n’était-il pas habituel qu’un prisonnier demande des éclaircissements.
Je lui soumis donc le point sur lequel je souhaitais faire la lumière.

Voici.
Le maréchal des logis ici présent a été témoin de mes propos lors de la pastorale de vendredi dernier à l’abbaye de Saint-Satur, ainsi que des faits qui se sont déroulés dans l’église de la même abbaye lors de la cérémonie du baptême.
Je suis certain qu’il confirmera mes dires et ma déposition, tant par intégrité professionnelle que par honnêteté pascalienne, puisque nous sommes désormais unis dans la fraternité d’une même foi.
Je suppose donc que la justice aimera entendre son témoignage, comme celui des autres personnes présentes au baptême, ce qui devrait m’être aussi fort utile.
Mais dès lors qu’un témoin aura entendu ce que je vais vous dire, je crains que l’indépendance et l’objectivité de son témoignage puissent être remises en cause.
J’ai déjà vu cela se produire. Un homme a été envoyé à la potence parce qu’un bon et honnête témoignage en faveur de son innocence avait pu être entaché du soupçon de collusion et d’entente avec l’accusé.
Vous comprendrez que, dans ces conditions, je puisse avoir quelque inquiétude.

Je ne précisai pas si l’objet de mon inquiétude était la recevabilité du témoignage du maréchal des logis ou ma propre survie.
Mais à vrai dire, la seconde hypothèse ne me tracassait pas outre mesure.
Noah
2376 messages postés
(Classé 1er)
Posté le 07/08/2016 à 15:25    Sujet du message : [RP] Cellule de Donatien
Je savais pourquoi j’avais fais venir Claude ici. Mais j’écoutais avec réflexion les propos de l’homme
devant moi. Je reste silencieux une fois qu’il eu finit.
Je n’avais encore jamais vu une personne à la potence ... un jour peut être ..
Qui sait peut être l’homme qui est face à moi !

Je me tourne vers Claude.


Allez prévenir la Brigadière Leolan qu’elle a des personnes a interroger.
Donnez lui la liste afin qu’elle interroge la moitié des personnes qui y figure, en lui expliquant biensur de quoi il est question.
Puis vous me transmettrez le restant de la liste afin que je m’en charge.
Je crains que pour cette affaire vous soignez mi à l’écart ... tout comme la Brigadière Letourneur.


D’un sens étant donné que Victorine avait encore du mal avec l’écriture, même si elle n’aurait pas été présente
lors des faites, elle n’aurait pas pu mettre d’une grande aide pour le moment.


__________________
Réponse plus au moins rapide tout dépend de l’humeur du Forum ..
ClaudeDuchesne
622 messages postés
(Classé 5e)
Posté le 08/08/2016 à 21:13    Sujet du message : [RP] Cellule de Donatien
Claude restait un peu perplexe par ce que venait de dire l’homme. Prenait-il la Justice du Roi pour la justice du Tribunal de l’Inquisition où les moines se faisant soit disant avocats du Très Haut n’étaient qu’autres avocats du diable qui voyaient le mal partout. Il aurait facilement perdu de sa superbe devant toutes ses mines patibulaires encapuchonnés prêts à le mettre sur le gibet sans aucune autre forme de procès. Enfin, quoi qu’il puisse en penser, il devait avant tout se plier aux ordres de son supérieur. Il acquiesça de la tête.

A vos ordres Intendant, je vais envoyé rapidement un pli à la Brigadière Leolan.

Sur ces mots, il se leva et tapa à la porte pour se faire ouvrir puis se dirigea vers le bureau de l’accueil pour rédiger sa missive.

Un instant plus tard, il revint s’assoir à la table de la salle des interrogatoires.


C’est fait, Intendant, les plis sont partis pour Sancerre.



__________________
Le forum officielLa prison provinciale[RP] Cellule de Donatien Aller à la page : 1 - 2 -

© Hatis