Email :
Mot de passe :

Forum officiel du jeu Droits Divins


Lien de l'ancien forum : http://droits-divins.foruml.biz/
Aller à la page : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 -
Le forum officielLa corporation des artisansRéflexion visant à reévaluer le montant des offres d'embauches
Auteur Réflexion visant à reévaluer le montant des offres d'embauches
Louis-Oscar
503 messages postés
(Classé 8e)
Posté le 17/05/2016 à 15:38    Sujet du message : Réflexion visant à reévaluer le montant des offres d'embauches
Pour commencer , il me semble important de rappeler que les offres automatiques du jeu ont été implantées pour faciliter la progression des joueurs. ( ex: travailler 20 x en atelier ou en champs) sachant qu’il y avait bien plus de demande que d’offre.

Ensuite décharger les marchandises, ça permet de renouveler le stock de minerai et tissus ( importation, qui ne sont pas manufacturé). Donc n’hésitez pas à vous y atteler de temps en temps, c’est d’intérêt général...!

Pour répondre à Ljd Justice :

Difficile d’imposer aux personnages niveau 2 ou 3, possédant un atelier, un tarif .

J’ai souvenir qu’avec Danath, même 5 tournois pour chaque embauche, c’était difficile .
En achetant les produits nécessaires pour lancer l’atelier + les taxes qui se rajoutent, il perdait plus d’argent qu’il n’en gagnait par la vente de ses produits...
Alors quand il reste 25 tournois en poche, 5 tournois, c’est énorme !
Mais les points de gloire étant nécessaires pour valider le niveau suivant, et bien il fallait embaucher...

Une fois niveau 4, beaucoup ne se donnent plus la peine de le faire, préférant relever une des offres d’embauches ...

Quand on parcours les bilans des Bourgmestres ( liste des ateliers et champs, et leurs dernières utilisation ) , on remarque que nous sommes fort peu à exercer nos métiers et à proposer des emplois.De plus, certain choisissent de travailler eux même dans leur atelier ou leur champs.

Venons en aux tarifs des embauches :


On remarque une différence entre les deux villes :

Sur Sancerre souvent un peu plus bas qu’à Bourges.
Je pense une moyenne de 10 tournois des offres donnent 5 tournois de base et à peine plus pour décharger les marchandises .

Sur Bourges je pense une moyenne de 12 tournois.


- J’avoue en être un peu la cause...
Mes offres étaient à 19 tournois( affichées à 21), et je les ai descendu à 12 tournois ( affichées à 14). Avec une moyenne de 5 offres quotidienne à ce tarif.
Mais étant déficitaire, j’ai revus à la baisse...
Produire à l’unité pour combler les demandes ou les manques etc... -

Pour répondre à Ljd Laurent :

Il me semble que si les persos (les niveaux 4 principalement), pouvaient faire l’effort de poser leurs offres à 13 tournois ( affichés 15), on devrait arriver à 7 tournois pour les salaires de base.et quasi 9 tournois pour décharger les marchandises.
Sur un court temps, je dirai une semaine ( vu que le montant est recalculé chaque semaine en fonctions des salaires proposés).

J’ai souvenir aussi que sur Sancerre Ljd Mercé avait lancé quelques offres à 800 tournois, et le résultat, c’était que les prix de base étaient bien plus élevés que les salaires proposés par nos persos...
Et au bout d’une semaine les prix sont revenus à la normale.


Mon idée :

On pourrait peut être lancer des lundi ( via le mur),l’idée que les salaires que nous proposons , soient revus à la hausse sur un temps court, pour tirer vers le haut les salaires de base.
Et motiver certain à faire tourner leur atelier ( ou champs).


Voilà ma façon de comprendre l’incidence de nos offres sur les prix de base.

Vos avis et idées sont les bienvenues, et plusieurs têtes pour y réfléchir c’est toujours mieux !




__________________


LaurentDuchemin
265 messages postés
(Classé 11e)
Posté le 17/05/2016 à 19:59    Sujet du message : Réflexion visant à reévaluer le montant des offres d'embauches
Merci Ljd Louis-Oscar.

Bien sûr, au début, j’ai travaillé moi-même dans mes propres champs pour des raisons assez évidentes de rentabilité. Revendre 5 ou 6 gerbes de blé au marché rapporte toujours plus que les quelques tournois qui, eux, rapportent des produits à vendre à l’embaucheur-investisseur. Dans l’ensemble, je n’ai pris des offres d’embauche que lorsqu’elles étaient vraiment alléchantes. Un grand merci et un grand coup de chapeau aux investisseurs-mécènes!

Maintenant que les conditions pour passer au niveau supérieur sont remplies, j’ai commencé, à Bourges, à faire tourner mes 4 parcelles de champs en embauche par cycles de 48 h.

J’en suis au deuxième cycle avec offre de 18 + 2 = 20 tournois. Les 4 offres sont parties en l’espace d’une demi-heure.

J’augmenterai l’offre au prochain cycle pour voir ce que cela donne, et l’effet produit sur une semaine (merci pour l’information concernant le calcul hebdomadaire des prix).

Question rentabilité, ça reste fluctuant en fonction de la récolte et du temps de rachat sur le marché. Tout ça semble assez variable. Mais bon, une chose à la fois.

En attendant je me fais des muscles en déchargeant des marchandises. Ça compense un peu financièrement, mais surtout ça me donne de beaux biceps!

Si, si!

(J’édite ce post le 18/05 à 15h00 pour ajouter la suggestion suivante)

Je ne sais pas si la suggestion suivante pourrait être mise en oeuvre.

Au lieu de chercher seul à faire monter le salaire des embauches automatiques, on pourrait imaginer que 2 joueurs s’associent pour s’embaucher mutuellement pour un salaire assez élevé fixé en commun. Un investissement élevé serait entièrement compensé par l’offre du joueur associé, avec une prime de 2 tournois pour chacun.
C’est comme si chacun travaillait son propre champ ou dans son propre atelier, mais en passant par celui d’un associé.

Je ne sais pas si ce serait considéré comme une triche, étant donné qu’on ne peut pas prendre ses propres embauches (ce qui ferait gagner automatiquement 2 tournois à chaque fois). Mais disons qu’on pourrait considérer que les 2 tournois ainsi gagnés seraient comme une aide à la coopération.
__________________
Inconnu
Administrateur
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Comte
Comte
Comte
Comte
Comte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Chevalier
Chancelier de France
Intendant de Justice et de Police du Berry
Échevin à l'Urbanisme du Berry
message posté
(Classé 154e)
Posté le 19/05/2016 à 14:55    Sujet du message : Réflexion visant à reévaluer le montant des offres d'embauches
Voilà qui m’aidera fortement, je suis niveau 4 et je me demandais si je continuais ainsi ou si je pouvais changer sans trop de risque.

Ayant eu de l’aide je vais donc proposer des offres au dessus de 15 voir 20 afin d’aider les jeunes et surtout permettre de faire remonter tout cela.
Je ne passe pas plus de 3 fois, parfois une seul, et je vais donc produire moins que d’autre mais tant que je peux avoir à manger chaque jours ça me va même si j’ai plus un rond en poche!
Inconnu
Administrateur
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Comte
Comte
Comte
Comte
Comte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Chevalier
Chancelier de France
Intendant de Justice et de Police du Berry
Échevin à l'Urbanisme du Berry
message posté
(Classé 154e)
Posté le 20/05/2016 à 11:37    Sujet du message : Réflexion visant à reévaluer le montant des offres d'embauches
Depuis la mésaventure de mon perso je ne peux aider en rien ayant tout perdu ( champ, atelier et maison ) :(
Daniel
885 messages postés
(Classé 3e)
Posté le 20/05/2016 à 17:54    Sujet du message : Réflexion visant à reévaluer le montant des offres d'embauches
Bonjour !

Je trouve l’idée de Ljd Laurent très bonne, dans le sens où si les gens se mettent par binômes et s’octroient réciproquement un salaire élevé, ils retomberont forcément sur leurs jambes (200 tournois payé, 202 tournois reçu).

Certes cela ne peut s’apparenter, qu’à des niveaux 4 ayant largement de quoi vivre, et ayant la même activité (atelier pour les artisans, et champs pour les agriculteurs, car même rythme de production).

A voir donc si l’idée séduit d’autres personnes, qui seront prêtes alors à tester le système, pour nous permettre d’en avoir une bonne estimation des résultats obtenus.
__________________
Louis-Oscar
503 messages postés
(Classé 8e)
Posté le 20/05/2016 à 18:58    Sujet du message : Réflexion visant à reévaluer le montant des offres d'embauches
Bonsoir !

Oui, l’idée de Ljd Laurent est excellente, il faudra simplement bien se coordonner via Mp pour l’organiser.

Pour Firenze :
Hélas oui...
Quand un perso meurt, il perd tout... Désolé pour vous.

Pour Daniel :
Tout excès est nuisible...
Même si tirer les salaires automatiques vers le haut est important, surtout sur Sancerre, il ne faut pas voir trop grand...
Rester raisonnable dans les offres pour eviter d’avoir des salaires automatiques supérieurs à 10 tournois...

Pensons aux niveau 3 qui, avec peu de moyens, doivent lancer des embauches pour acquérir leurs points de Gloire...
Si les salaires automatiques sont élevés, leurs embauches ne seront pas honorées...

Rappelons nous que ses offres automatiques ont été ajoutées par le Créateur du jeu pour nous aider à valider les objectifs pendant notre progression, et principalement pour les embauches des champs qu’on ne peut lancer que toutes les 48 heures...



__________________


LaurentDuchemin
265 messages postés
(Classé 11e)
Posté le 21/05/2016 à 03:31    Sujet du message : Réflexion visant à reévaluer le montant des offres d'embauches
Merci pour vos encouragements concernant la suggestion proposée.

J’ajoute qu’elle n’est pas nécessairement réservée aux joueurs fortunés de niveau 4, ni aux joueurs partageant la même activité.

Je suis moi-même cultivateur niveau 3 et je viens de la mettre en pratique avec un joueur artisan niveau 3 également. Chacun a investit 25 tournois et va en récolter 27 (plus le montant de la vente de ses produits).

Il n’est pas non plus absolument nécessaire de faire l’échange d’embauche au même moment. L’essentiel est que la réciprocité ait lieu.

Par contre la coordination entre l’offre d’embauche et son acceptation en mairie est essentielle pour ne pas se la faire "voler" par une tierce personne.
__________________
Louis-Oscar
503 messages postés
(Classé 8e)
Posté le 23/05/2016 à 11:53    Sujet du message : Réflexion visant à reévaluer le montant des offres d'embauches
Coucou par ici !

Le bilan de nos efforts qui visait à remonter les salaires automatiques donne ces chiffres :
Sur Sancerre 6 tournois, et 8, 60 tournois pour décharger les marchandises.
Sur Bourges 7 tournois et 10, 60 pour décharger les marchandises.
__________________


Inconnu
Administrateur
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Comte
Comte
Comte
Comte
Comte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Chevalier
Chancelier de France
Intendant de Justice et de Police du Berry
Échevin à l'Urbanisme du Berry
message posté
(Classé 154e)
Posté le 25/05/2016 à 10:55    Sujet du message : Réflexion visant à reévaluer le montant des offres d'embauches
Alors pour Bourges je pense que c’est déjà pas mal. Il faut continuer sur Sancerre et bientôt nous arriverons à de bon prix sur les deux.

Il faudrait faire un récapitulatif du marché afin de savoir quoi produire, j’ai fais en sorte que les plats de caractéristique ne manque pas mais c’est au bon vouloir de la machine je pense. Parfois 1, le lendemain 10 ce n’est pas facile.
Louis-Oscar
503 messages postés
(Classé 8e)
Posté le 30/05/2016 à 19:05    Sujet du message : Réflexion visant à reévaluer le montant des offres d'embauches
Coucou du matin !
Bilan de nos efforts visant à remonter les salaires automatiques :
Sur Bourges 7 tournois et 10 , 20 pour décharger les marchandises .
Sur Sancerre 8 tournois et 11, 50 pour décharger les marchandises !

vu sur le Mur:
Citation :LaurentDuchemin L’évolution des prix à Bourges est de 0 tournois, celle de Sancerre [plus]2 tournois. Pour autant que j’ai pu le constater, l’idée d’Ambre est validée: les offres élevées proposées à Sancerre ont permis une augmentation plus rapide des prix automatiques. Bravo les Sancerrois!


Citation :Louis-Oscar se permet d’ajouter : Oui, grand Bravo aux Sancerrois; Comme quoi, la solidarité et l’entraide restent à l’honneur ...! Mais attention tout de même de pas relever plus qu’il ne le faudrait le tarif des offres automatiques ... Pensons aux jeunes artisans et cultivateurs qui tentent de gravir les échelons, et ne peuvent se permettre des salaires élevés ( ou à perte...).


Citation :Daniel "laisons aux personnes ayant la possibilité de le faire sans contraintes aucune, la défiance de l’exercer par le pure et noble besoin de se rendre utile et agréable, si tel n’est pas sa conception, il vaut mieux qu’il s’abstienne afinque des reproches infondés ne vienne ternir ce bel élan de solidarité"


Il me semble important de préciser, au cas où mes propos n’étaient pas clair, que les offres automatiques de doivent pas être trop élevées.
Si on se base sur un salaire minimum imposé de nos offres de 7 tournois proposées et 9 affichées, les embauches automatiques doivent rester inférieure:

Comment sinon un jeune artisan/Fermier niv3 qui démarre le jeu pourra t’il proposer des embauches pour recevoir ses précieux points de Gloire, nécessaires pour valider le niveau suivant?

Pour répondre à Daniel: Il n’est nul question de reproche ou de vouloir ternir quoi que ce soit, et je me doute que tous les généreux employeurs qui ont participé à tirer les embauches automatiques vers le haut l’ont fait sans contrainte. Mais pénaliser des niv 3, qui ont besoin d’embaucher, en relevant trop les tarifs, ça ne me semble pas judicieux.

Trouvons un juste équilibre !

__________________


Daniel
885 messages postés
(Classé 3e)
Posté le 30/05/2016 à 19:21    Sujet du message : Réflexion visant à reévaluer le montant des offres d'embauches
Pour le moment je ne pense pas que nous pénalisions qui que ce soit, et nous en sommes loin, pourquoi ?
Car déjà le nombre d’embauches à ce tarif ne dépasse pas les 10 %. Donc sur cent emplois nécessaires à la bonne marche du contexte actuel, (vu le nombre de joueurs), nous n’en avons que dix qui sont gratifiants outre mesure, et ce dans l’unique but de redresser la valeur basique de l’emploi en mairie des particuliers, avec un effet sur ceux en mairie et du déchargement.

N’allons pas nous en plaindre, ni même spéculer ou avoir quelques jalousies niveau Bourges qui a de tous temps été bien au delà des salaires de Sancerre. Maintenant cela nous donne une tendance et une approche relative, de ce que nous sommes capables de faire si nous sommes unis, et ce sera le même résultat ou les mêmes résultantes si nous sommes aussi soudés pour le reste des productions à venir dans les corporations.

D’où mon inquiétude et interrogation sur le faible nombre de volontaire, voulant s’investir dans ce grandiose projet qui ne peut être que bénéfique pour l’ensemble de la communauté.

Premier point d’interrogation, comment ce fait-il qu’un homme comme Louis-Oscar sachant quotidiennement donner son avis en place publique pour telle ou telle chose, (le mur) ne songe ne serait-ce qu’un instant à ne pas participer à cette prise en main des productions pour le bien être du peuple ?

Pourriez-vous me répondre déjà, à cette simple question s’il vous plait ?
__________________
Louis-Oscar
503 messages postés
(Classé 8e)
Posté le 30/05/2016 à 22:09    Sujet du message : Réflexion visant à reévaluer le montant des offres d'embauches
voici ma réponse qui est visible sur le mur :

Citation :Louis-Oscar répond à Daniel : Mes interventions sur le mur ne sont que des réponses à des questions ou soucis des habitants. Désolé si mon avis sur certains sujets diffère du vôtre ... Et pour ce qui est de l’organisation et gestion des corporations, étant donné que je déteste les conflits, ne partageant pas votre vision de la politique économique du Berry, je préfère m’abstenir...La paix n’a pas de prix. ...!


De plus, je pense que vous n’avez pas compris le sens de ma remarque,( ou moi sans doute qui me suis mal exprimé...) quand à pénaliser ou non les niv 3 qui tentent d’embaucher avec peu de moyens, juste pour valider leur objectif...
Il n’y avait aucune mauvaise intention de ma part, ni jalousie quand aux chiffres de Bourges.
Les quelques joueurs de Sancerre, et surtout Ljd Ambre, on ne peut que les applaudir et les remercier pour leur altruisme !

Mais comme je le disais plus avant, tout excès est nuisible, aucun intérêt d’avoir des salaires automatiques trop élevés comme il y a eu sur Sancerre par le passé, suite a quelques embauches de 800 tournois...

Les embauches du jeu étaient bien plus lucratives que celles des joueurs...
Pas bon pour le fragile équilibre de l’économie du Berry, avec cette nouvelle conception, qui n’a plus rien à voir avec l’ancien IG.





__________________


Daniel
885 messages postés
(Classé 3e)
Posté le 30/05/2016 à 22:24    Sujet du message : Réflexion visant à reévaluer le montant des offres d'embauches
Cela on en a déjà conscience messire Louis-Oscar, nous ne sommes pas si puérils face aux résultats escomptés de ce mécanisme déjà éprouvé par le passé.

Mais la sensibilisation de l’influence à mieux été évalué à mon avis, vu qu’un quota maxi de 50 tournois à été suggéré.

Donc aucune inquiétude à avoir pour les personnes moins aisées, les quotas étant soigneusement respectés, moi-même m’étant abstenu vu la nette participation de beaucoup de Sancerroises et Sancerrois à ces niveaux. Il ne fallait donc pas en rajouter plus...
__________________
LaurentDuchemin
265 messages postés
(Classé 11e)
Posté le 31/05/2016 à 01:31    Sujet du message : Réflexion visant à reévaluer le montant des offres d'embauches
Ben, comme disait mon grand-père:

Citation :Quand ton viau est en train d’têter l’pis d’sa mère, occup’toi d’semer ton blé,
et quand ton blé est en train d’pousser, occup’toi d’traire ta vache.


Bref, chaque chose en son temps.

Normalement, quand on arrive au niveau 3, on s’est déjà occupé de semer son blé en travaillant 30 fois en champ ou en atelier. Avec un salaire minimum moyen de 8 tournois, on devrait avoir au moins 240 tournois en poche, plus le fruit de la vente des produits récoltés ou manufacturés.

Donc un capital suffisant pour lancer une première embauche à un prix raisonnable. Disons, au hasard et à titre d’exemple, 16 tournois.

Pour nous autres laboureurs, une parcelle de champ est bloquée pendant 48 heures. Ce qui fait que nous ne pouvons gagner qu’un point de gloire par parcelle et par 48 heures.

Pendant ce temps, on peut s’occuper de traire sa vache et prendre du travail à la mairie. Disons un travail toutes les 12 heures au salaire minimum moyen de 8 tournois, ce qui fait au bout du compte un gain minimal de 32 tournois, plus le fruit de la vente de la récolte.

On peut alors diviser le gain en deux parts: une pour une nouvelle embauche (pourquoi pas à 16 tournois comme ci-dessus), et une pour acheter les matières premières.

Une bonne gestion devrait permettre de passer sans difficulté à l’embauche sur une deuxième parcelle, etc.

Et si les salaires offerts automatiquement augmentent, les gains des travailleurs augmentent en même temps, d’où une possibilité d’augmenter l’offre d’embauche.

J’ai donc un peu de mal à comprendre qu’un joueur niveau 3 ait à peine les moyens de faire une offre d’embauche au tarif minimal de 7 tournois... Ce n’est normalement plus un stade où on démarre le jeu, me semble-t-il...
__________________
Louis-Oscar
503 messages postés
(Classé 8e)
Posté le 06/06/2016 à 08:29    Sujet du message : Réflexion visant à reévaluer le montant des offres d'embauches
Coucou ,

Bilan des salaires automatiques en Mairie:

Sur Sancerre :7 tournois et 9, 80 pour decharger les marchandises,
et pour Bourges :7 tournois et 9, 70 pour décharger les marchandises !
__________________


Le forum officielLa corporation des artisansRéflexion visant à reévaluer le montant des offres d'embauches Aller à la page : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 -

© Hatis